Accueil organisation statuts activités documents historique matériel d'occasion

ASSOCIATION ROMANDE DES APICULTEURS-ÉLEVEURS "ARAE"

Quand, où et Comment est-elle née ?


C'est peu après la fin de la dernière guerre que quelques apiculteurs avertis prenaient l'initiative de former une Association.
Les intéressés furent convoqués à l'Assemblée constitutive qui eut lieu à Lausanne, Buffet de la Gare IIe cl, Salle des Vignerons, le samedi 19 février 1949 dès 14h.30.

L'Ordre du jour proposé était le suivant:

1. Discussion des Statuts et adoption.
(Un projet de ceux-ci avait été publié antérieurement aux pages 58-61 du bulletin SAR.)
2. Nominations statutaires.
3. Fixation des prix officiels de ventes pour 1949.
4. Propositions individuelles.
Signé: PZ (Dr. Paul Zimmermann)

Plus de 50 apiculteurs répondirent à l'invitation qui leur avait été faite par le bulletin SAR. Peu de modifications furent apportées au projet de statuts proposé et c'est à l'unanimité qu'ils furent adoptés, puis publiés dans le bulletin SAR de juin 1949, aux pages 189 et suivantes.

L'assemblée procède à l'élection du premier Comité formé comme suit:

Président : Henri PORRET, Fresens (NE)
secrétaire et trésorier : R. CURTY, En Calamin, Yverdon (VD).
Membres. adj.:
    M.M. Moleyres, Fribourg
    Charles Ruckstühl, Genève
    Stöckli , Valais
    Paul Borgeaud, Vaud

Remarque: Le délégué SAR n'est pas encore désigné faute de séance du CC.
Désigné ultérieurement et accepté, c'est M. le Dr Paul Zimmermann qui vint occuper ce poste.

Membres actifs: Finance d'entrée Fr. 20.- et cotisation Fr. 10.-
Membres passifs:  Fr. 5.--
 

Ce groupement a pour but de rapprocher les apiculteurs-éleveurs professionnels, membres de la Société romande d'apiculture, en vue de rechercher les moyens scientifiques propres à améliorer les méthodes d'élevages. Il organisera des conférences, des cours d'élevage de reines, des concours entre éleveurs, des stations d'élevages et de fécondations. Il aidera à un effort de sélection des abeilles sur le plan romand, en soutenant les stations de sélections génétiques créées par la SAR. Il s'occupera également de l'organisation et du contrôle de la profession et de toutes les questions relatives à la fixation des prix officiels de vente, échanges entre éleveurs, importations, exportations, etc."

L'Association est lancée et pour assurer sa vitesse de croisière, l'assemblée générale du 11 février 1950 à Lausanne remanie le Comité comme suit:

Président : R. CURTY Yverdon (VD)
secrétaire et trésorier :  Paul BORGEAUD Poliez-le-Grand (VD)
Membres-adj.:
    Dr Paul ZIMMERMANN représ. SAR (GE)
    Henri PORRET Fresens (NE)
    Charles Ruckstühl Chambésy (GE)
    Marcel MOLEYRES Avry-devant-Pont (FR)
    Alexandre RITHNER Monthey (VS)

Les Statuts de départ furent appliqués jusqu'en 1960. Revus et adaptés, c'est le 26 mars 1960, que l'Assemblée. générale adopte ceux qui nous régissent aujourd'hui encore. Signés : Henri MACHEREL président (FR) et Théo RUCKSTUEL, secrétaire. (VD)

Suite à de très importantes pertes d'abeilles constatées (loques), une aide indirecte fut accordée par la Confédération et les cantons. C'est alors que furent créés les Moniteurs-éleveurs et les Conseillers apicoles afin de venir en aide aux apiculteurs l'organisation et sous le contrôle du Liebefeld, Dr Wille et M. Hans Schneider directeur technique de l'élevage.

Le 24.04.1964, à Plagne, était donné le 1er cours pour la formation des ME/SAR, organisée par Robert, BOVAY, président SAR de l'époque et avec le concours de M. Hans SCHNEIDER:

Un mouvement parallèle prenait naissance mais avait l'avantage d'être financé .50% par la Confédération et à 45 % par les cantons. Difficile de lutter. Puis Théo Ruckstühl repris la Présidence pour quelques années, mais la motivation n'était plus la même. Faute de combattants et de responsables engagés, celui-ci passait en 1975, la main à Marc Léchaire, nouveau président avec principale mission : "La remise sur pieds d'un nouveau Comité" avec une représentation régionale équitable. Ce ne fut pas chose facile !

Aidé dans cette tâche durant 4 ans par le groupe d'élevage de Moudon, lui succédait alors M. Alexandre BULA.
Il est encore peut-être utile de rappeler que la Station personnelle de Théo, soit "Vermeillet" fut dans un premier temps prêtée à l'ARAE. Ce n'est qu'ensuite qu'elle a été mise à disposition de la CE/SAR.(Théo est décédé le 2.6.88 à l'âge de 76 ans.)

Le dernier Comité désigné en 1985, se présentait comme suit:
Président : M. Alexandre BULA (1065 Thierrens)
Vice-Président Patrice SUDAN (1699 Ecoteaux)
secrétaire Eddie MABILLARD (1961 Grimisuat)
caissier Georges FRAGNIERE (1711 Rossens)
membres-adjoints :
    Gustave DURUZ (1434 Ependes)
    Daniel RAMEL (1837 Château-d'Oex)
    Arnold ROUSSY (1837 Château-d'Oex)

C'est aussi en 1985 que ce Comité mettait sur pieds un Cours avec démonstration d'inséminations artificielles à Ballaigues, sous le contrôle de M. Emile GUILLAUME, créateur d'un nouvel appareil dont nous faisions l'acquisition pour le futur. M. Jean VERJUS de Safflos (Jura français) était venu seconder M. Guillaume pour cette journée technique que nous ne sommes pas prêts d'oublier.
Afin de faciliter cette pratique, l'idée de créer une "banque du sperme" occupait nos réflexions. Mais nos espérances devaient en rester là pour des raisons diverses qu'il n'est pas utile de rappeler ici.

Vint ensuite la recherche complémentaires de stations SAR "A" & "B" en régions valaisannes, fribourgeoises et vaudoises. Ces trois fédérations, les plus actives dans ce domaine, amenèrent les apiculteurs intéressés, sous le contrôle technique du Dr Charles MAQUELIN du Liebefeld, à ce que nous connaissons aujourd'hui. (voir Agenda Apicole)

Mémoire écrit le 31 mai 2008
par Marc Léchaire, ancien président ARAE

 

Fin 1985, l'ARAE s'est mis en veille jusqu'à l'assemblée extraordinaire du samedi 8 mars 2008.

M. Alexandre BULA reprend la présidence jusqu'en 2012 où Gilbert Duruz (1971 Grimisuat) lui succède.

Une formation pointue sur trois ans "cycle Michel Bocquet" a lieu de 2011 à 2013 (sélection des mâles / amélioration du cheptel / insémination artificiel)

 

Interview de notre ancien président Alexandre Bulla en 2009 :